[Critique littéraire] Sous le regard de Gradlon

Statue de Gradlon à QuimperSans le dessinateur Christophe Babonneau, Yann-Fañch Jacq, le patron des éditions Keit vimp bev, ne se serait sans doute pas lancé dans ce projet ambitieux. « Christophe Babonneau, c’est l’homme des détails, explique l’éditeur. Il a produit bon nombre de dessins animaliers pour un usage scolaire, avec précision et exactitude. » Autre qualité, et non des moindres, pour un livre dont l’action se situe dans le Quimper de 1452 : « C’est aussi l’homme du Moyen-Âge, sourit Yann-Fañch Jacq. Il adore l’époque des chevaliers, des châteaux-forts et des bois ensorcelés. »

Au dessinateur Christophe Babonneau (*) se sont joints également Laurence Lavrand pour les textes, et Philippe Bonnet, pour son apport éclairé sur la construction des cathédrales. « Laurence Lavrand est douée d’une imagination hors-pair, insiste l’éditeur à son propos. Elle est capable d’écrire aussi bien pour les adultes que pour les plus jeunes. Et, pour ce livre sur la cathédrale Saint-Corentin, elle a consenti à changer de style afin de mieux nous conter le Quimper d’il y a 500 ans. »

Au final, Dindan selloù Grallon se présente comme un récit haletant, ayant pour théâtre le petit peuple des tailleurs de pierre d’il y a cinq siècles. « Le jeune Tangi et son grand-père visitent la cathédrale de Quimper en 2012, raconte à ce sujet Yann-Fañch Jacq. Ému par l’émerveillement du gamin devant la splendeur et l’ancienneté du monument, l’homme raconte alors à son petit-fils l’histoire de Pierre : un enfant de dix ans qui va travailler avec son papa tailleur de pierre, sur le chantier de la cathédrale. » Et, l’éditeur d’ajouter mystérieusement, « en dépit de cinq siècles de distance, il se pourrait bien qu’un lien existe entre tous ces personnages. »

(*) Prix du livre en breton, décerné en 2010 pour Lizherenneg al lutun glas, un abécédaire illustré édité par Keit vimp bev.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.