De la fracture sociale à la fracture morale

Depuis maintenant quelques mois, le gouvernement socialiste multiplie frasques et réformes dans l’unique but, quasi-avoué, de catalyser la fracture sociale française, finissant l’oeuvre entamée par ses prédécesseurs. Nation, souveraineté, libertés locales n’étaient plus que chimères pour les français… Mais restaient encore les piliers du mariage et, davantage encore, la filiation et la protection du sacro-saint « droit de l’enfant », si honteusement bafoué aujourd’hui par le « droit à l’enfant ».

Hier, une immense foule de français a, une nouvelle fois, clamé son vif désaccord et son inébranlable attachement à ces indéfectibles piliers de notre pays, de notre Nation, de notre société. Pacifiquement et emplie d’espérance, cette vox populi a su sortir de son confort individualiste pour se rappeler l’importance vitale de la dualité homme/femme dans la construction du jeune enfant, des terribles conséquences des mensonges aujourd’hui véhiculés sur les personnalités des futures générations.

Mais cette espérance s’est heurtée, violemment, brusquement, gratuitement, à la véritable source idéologique de cette réforme nihiliste : gaz lacrymogène pour seul argument, le bras autoritaire de l’Etat a voulu faire taire cette opposition, comme son illustre prédécesseur stalinien s’était évertué à faire taire la sienne. Cette espérance, face à tant de violence, a été littéralement balayée et l’Etat républicain, à la dramatique fracture sociale française, a osé ajouter une véritable « fracture morale » au sein d’un pays en pleine décrépitude.

Comme disait Maurras : « Le désespoir est en politique une sottise absolue »… Et gardons nous donc de tout désespoir, mais sachons tirer leçons de ces évènements : les voies légales, pacifiques, se termineront irrémédiablement par un affligeant mépris et, de facto, une impasse. Dès lors, osons pousser à peine plus loin ce raisonnement et prendre les décisions qui s’imposent : n’ayons de cesse de clamer la pertinence royale, l’importance vitale de ce sursaut monarchique face à l’intrinsèque aberration républicaine !

Pour que vive la France, pour la protection de nos enfants et de notre Nation : Vive le Roi !

Affiche contre le Mariage Homosexuel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.