Acheter français ?

Un ministre en marinière vantant des produits français, des rayons bleu-blanc-rouge dans les grandes surfaces… Le Made In France a le vent en poupe. Le thème du patriotisme économique a refait surface lors de la dernière campagne présidentielle au nom de la sauvegarde de l’emploi et de la lutte contre les délocalisations. L’engouement est réel. Selon une étude du Crédoc, deux Français sur trois se disent prêts à payer plus cher des produits fabriqués en France.

Que dit la loi ?

Rien de très précis. En fait, il n’existe pas de définition claire du « Fabriqué en France » L’indication d’origine n’est d’ailleurs pas obligatoire pour les produits fabriqués en Europe ou importés, à l’exception de certaines denrées agricoles et alimentaires comme les fruits et légumes, la viande bovine, le poisson ou encore l’huile d’olive. Dans une économie mondialisée, les repères tricolores sont souvent trompeurs pour le consommateur.

Du flou dans l’étiquette

Un article estampillé « Fabriqué en France » ne signifie pas qu’il a été produit à 100 % dans une entreprise française. L’usage veut qu’une marchandise est française si 45 % de sa valeur ajoutée est produite dans l’Hexagone. Mais la réalité s’avère bien plus complexe. Pire : les douanes et la répression des fraudes (DGCCRF) n’arrivent pas à s’accorder sur une définition commune. Les règles sont différentes d’un produit à l’autre. Du cas par cas que résume une enquête du mensuel Que Choisir : « Une chemise de nuit assemblée dans l’Hexagone à partir de tissu et de dentelles chinoises sera made in France […] mais pas des chaussettes cousues sur notre sol à partir de tissus chinois ». C’est à rien y comprendre.

La parade de la certification

Lancé il y a deux ans, le label « Origine France Garantie » assure aux consommateurs que l’origine de la marchandise est majoritairement française. À ce jour, il a été décerné à plus de 450 gammes de produits. La certification requiert deux grands critères : le produit doit avoir acquis en France plus de la moitié de son prix de revient ainsi que la majorité de ses caractéristiques principales (la totalité de la confection pour un vêtement, un ingrédient pour un produit alimentaire ou encore l’assemblage des composants et les finitions pour un appareil électroménager) La liste des produits ayant obtenu le label se trouve sur le site officiel mesachatsfrancais.fr

source et suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.