30 Avril 1341 : Décès de Jean III de Bretagne

De sa mère Marie, il hérita de la vicomté de Limoges, qu’il gouverna de 1301 à 1314, puis de 1317 à 1331.

Dès son avènement au duché de Bretagne, il essaya de contester la légitimité du mariage entre son père et Yolande de Dreux, puis entama un long procès contre celle-ci au sujet de l’héritage d’Arthur II. En 1315, il participa à une campagne de Louis X le Hutin contre la Flandre. Il fut l’allié des rois de France et combattit au côté de Philippe VI de Valois à la bataille de Cassel (1328), où il fut blessé.

En 1316, il modifia ses armoiries au profit d’un écu d’hermine plain qui est encore de nos jours en usage pour représenter la Bretagne.

Sans enfant mais encombré d’un demi-frère, Jean de Bretagne, dit Jean de Montfort (fils de sa marâtre haïe) pour héritier présomptif, il fut tenté de léguer à sa mort le duché de Bretagne au domaine royal. Ses sujets s’y opposèrent, et il maria alors sa nièce Jeanne de Penthièvre avec Charles de Blois, neveu du roi de France Philippe VI.

En 1338, il envoya sa flotte à l’Écluse en soutien de celle du roi de France, mais celles-ci furent détruites par les Anglais. Alors qu’il partait rejoindre Philippe VI, il mourut à Caen en 1341 en revenant de Flandre.

Son refus d’organiser sa succession provoqua à sa mort la guerre de succession de Bretagne.

Source : Wikipedia

Obsèques de Jean III Le Bon
Obsèques de Jean III Le Bon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.