Du Trocadéro ou l’incompétence ministérielle pour les nuls…

3187995_3_664d_des-supporteurs-du-psg-place-du-trocadero-le_225a6f37ea359ad55dfa9f2e347d0813L’image de désolation qui régnait au Trocadéro hier résumerait aisément à elle seule la pitoyable incompétence ministérielle qui règne aujourd’hui. Violence et dégradations, heurts et blessures : comme le dit Patrice Ribeiro de Synergie, il y a eu une « sous-estimation du risque » et « de la dangerosité » des présumés auteurs des incidents, qui « avaient déjà agi dimanche sur les Champs-Elysées ». Ce sont des « casseurs venus de banlieue, on savait qu’ils allaient revenir »…

Face à ce grave dysfonctionnement sécuritaire, l’attitude responsable serait de mise. Du Préfet de Paris au Ministre de l’Intérieur, tous devrait reconnaître leurs défaillances qui, si elles sont fort regrettables, peuvent malheureusement exister. Et pourtant, loin de se remettre en cause, l’inénarrable Valls arrive encore à se fendre d’une de ses saillies ronflantes et grandiloquentes dont il garde le secret, parlant de « bousculades » ! La trentaine de blessés et les nombreuses victimes de dégradations seront ravies…

Mais si l’orgueil et l’incompétence semblent ici évidentes, c’est bien l’hypocrisie ministérielle qui reste sans nul doute la plus condamnable : face à ces violences délibérées, commises par des voyous, seules 21 arrestations ont été menées, et seules trois personnes ont été placées en gardes à vue. A contrario, pour la manifestation bonne enfant et loin d’être aussi belliqueuse du 24 mars, plus de 98 interpellations et 6 gardes à vue furent à déplorer… Où est la cohérence ?

Source et suite de l’article sur le site de Prospectives Royalistes de l’Ouest

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.