Discours du Responsable de l’URBVM 56 du 19 Mai

Nous sommes ici rassemblés autour de ce magnifique monument, afin de rendre hommage à la Sainte Patronne Secondaire de la France, Sainte Jeanne d’Arc. En ces temps politiques troublés, où l’arrivisme et l’hypocrisie semblent dominer notre belle Nation, où la Patrie se trouve souillée par l’idéologie mortifère d’un gouvernement inique, où nos valeurs millénaires sont bafouées au nom d’une égalitarisme nihiliste,  les français doivent se rappeler d’où ils viennent et sur quels véritables piliers reposent notre Pays, notre culture et même, notre civilisation.

En nous tournant vers Sainte Jeanne d’Arc, nous nous tournons vers notre propre Histoire, nous rappelant d’où nous venons pour savoir où nous voulons aller.

Face à l’ennemi, alors que tout semblait perdu, Sainte Jeanne d’Arc n’a jamais failli, ni tremblé ni même désespéré. Abnégation, courage et humilité, voilà les valeurs qui furent portées de la plus belle manière par la Pucelle d’Orléans et qui doivent aujourd’hui rythmer notre quotidien, devenir le leitmotiv de notre militantisme. Jamais nous ne devons faiblir ; Jamais nous ne devons trembler face à l’ignominie républicaine : notre ardeur et notre courage doivent être exemplaires, dans la pure lignée de la Sainte de Domrémy.

Aujourd’hui, nous rendons hommage à Sainte Jeanne d’Arc non par nostalgie, non par habitude, mais par fierté d’être français, par fierté d’être né au sein de cette Patrie qui, sans Sainte Jeanne d’Arc, n’aurait pu devenir la Fille Aînée de l’Eglise.

Parce que Sainte Jeanne d’Arc a su faire confiance, garder cette Foi en Dieu et se battre pour le Roi, son exemple trouve également un magnifique ancrage dans notre actualité, dans nos combats pour la protection de la Famille et pour la préservation du Droit Naturel.  Face à la violence et au mépris de nos gouvernants, opposons avec force notre Foi et notre espérance royale, notre espoir en une véritable Restauration Nationale par l’avènement du Roi.

Si cet espoir peut parfois s’affaiblir sous les quolibets et les doutes, sous les injures et les injustices, rappelons-nous cette fidélité et cette constance johannique qui permirent à notre Patrie de se relever, de sortir du joug de la perfide Albion sous laquelle elle ployait depuis trop longtemps. Aujourd’hui, l’Albion s’est faite Marianne, et son joug n’en est que plus odieux : Laisserons nous nos valeurs, notre Foi et nos traditions être bafouées et détruites ou allons nous nous dresser pour défendre ce qui nous est cher ? Laisserons nous notre Patrie être ainsi traînée dans la boue ou oserons nous, à la suite de Sainte Jeanne d’Arc, brandir notre étendard fleurdelysé et nous élancer pour relever la France ?

Alors n’hésitons pas ! N’ayons de cesse d’arborer avec honneur notre espoir johannique !

Pour que vive la France, vive le Roi !

Dépôt de gerbe à Sainte Jeanne d'Arc dans le Morbihan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.