24 Mai 843 : La Bataille de Blain

Le roi Nominoé désirant agrandir ses états allait passer la Vilaine à la tête d’une forte armée qu’il commandait avec son fils Erispoë. Les Nantais s’avancèrent vers la Vilaine sous la conduite du comte Renaud. Ils se rencontrèrent à Messac et c’est le comte Renaud qui remporta la victoire. Renaud croyant l’ennemi complètement hors de combat, réunit son armée et reprit la direction de Nantes. Arrivé à Blain, il s’arrêta pour faire reposer ses soldats. Chef et soldats étaient là, nous dit la Chronique, étendus sur l’herbe près des bords de l’Isac, dans le plus complet abandon, lorsque soudain une troupe nombreuse se jeta sur eux : c’était le fameux comte Lambert que Charles-le-Chauve avait chassé de Nantes.
 
Il avait fait alliance avec les Bretons, et à la tête de soldats rassemblés sur les frontières de l’Anjou, il s’était avancé sur la Vilaine, afin de réunir ses forces à celles de Nominoé. Ennemi juré de Renaud qui avait pris sa place comme chef du comté nantais, il se mit à sa poursuite, voulant satisfaire sa vengeance et réparer le désastre. Il surprit les Nantais désarmés, et en fit un grand carnage ; lui-même, de sa propre main tua le comte Renaud : c’était le 25 mai 843. Et bientôt après, tout le pays nantais devint breton.
 
 
Bataille de Blain (843)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.