Mariage gay : le référendum, c’est maintenant !

Référendum Mariage gayComme beaucoup d’autres, j’ai été très réservé sur la question du référendum sur le mariage pour tous réclamé à tout va ces derniers mois. En effet, il me paraissait incohérent d’affirmer, d’une part, que les institutions ne pouvaient pas légiférer sur le mariage car il leur préexistait et de dénoncer les rapports de force contingents qui tendaient à se placer au-dessus des lois naturelles et, d’autre part, d’exiger une consultation de tous les Français qui devraient statuer eux-mêmes sur le sujet. C’était entrer dans le piège de l’adversaire et tomber dans le même relativisme qui nie l’existence d’une vérité dépassant l’orientation des suffrages.

Nous devons désormais une fière chandelle à Hollande qui, en promulguant cette loi, nous a en même temps débarrassés de nos problèmes de conscience ! La poursuite de notre mouvement n’a désormais plus comme but que d’obtenir une nouvelle loi annulant officiellement la première. Or, cela ne peut passer que par deux biais : une recomposition en profondeur de la Chambre supposant une dissolution de l’Assemblée qui devient maintenant un objectif prioritaire mais toujours insuffisant (vu les dernières déclarations de cadres de l’UMP refusant de revenir sur la loi), ou un référendum posant la question : « Voulez-vous que la loi Taubira ouvrant le mariage aux personnes de même sexe soit invalidée ? » Et là, magie ! La question ne porte plus sur la nature du mariage mais relève d’un ordre strictement politique auquel tout citoyen peut s’associer sans risque pour sa conscience ! Rien ne nous interdit de nous prononcer sur une loi.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.