1793 : l’instituteur Julien Prodhomme devient chef des insurgés – Le Loroux-Bottereau

Qu’ils soient notables ou simples citoyens, qu’ils soient patriotes ou royalistes, de nombreux Lorousains se sont retrouvés fortement impliqués lors de la Révolution française.

« Maître d’école au Loroux-Bottereau depuis la Toussaint 1784, le pédagogue Julien Prodhomme est devenu, neuf années plus tard, l’un des chefs locaux de l’insurrection vendéenne », affirme l’historien lorousain Louis Bossard. Le 24 février 1793, la Convention décide de lever 300 000 hommes sur tout le territoire. Le canton doit lui fournir 117 recrues, dont 42 pour la seule commune du Loroux-Bottereau. Placée sous la surveillance du citoyen Giraud, la liste des conscrits est établie le 10 mars.

C’est le lendemain que le tirage au sort a lieu. « Ce 11 mars, la tension est à son comble. Les jeunes conscrits se révoltent, insultent le garde national et occupent la mairie », poursuit Louis Bossard. Ils mettent l’ensemble des représentants de l’administration dehors, et « ils séquestrent aussi le curé jureur Gilles Valadon, ainsi qu’André Maussion, le futur président du tribunal civil de Loire-Inférieure (future Loire-Atlantique) ». En nommant comme chef Julien Prodhomme, l’instituteur de l’école communale, les rebelles à la République ignoraient sans aucun doute le destin qui allait lui être réservé.

Courant 1794, on retrouve Julien Prodhomme dans l’armée d’Anjou, dirigée par Jean-Nicolas Stofflet. Ancien soldat dans un régiment suisse en France et ancien garde-chasse au service du comte de Colbert-Maulévrier, Stofflet est devenu l’un des chefs militaires de tout premier plan lors du soulèvement vendéen. « C’est à son contact que le Lorousain Julien Prodhomme se voit confier la division locale de 5 300 hommes. Son quartier général fixé au Fief-Sauvin. Julien Prodhomme est aux côtés de Stofflet lors de l’attaque de la Châtaigneraie, en Vendée, où il est blessé. »

Source et suite de l’article

Jean-Nicolas Stofflet
Jean-Nicolas Stofflet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.