Ephéméride bretonne et royaliste

Louis XVIII de France16 Septembre 1824 : Décès du Roi Louis XVIII le Désiré (1755-1824), frère cadet de Louis Auguste (futur Louis XVI) et frère aîné de Charles Philippe (futur Charles X). Il est petit fils de Louis XV, fils du dauphin Louis Ferdinand. Voici des extraits de son acte de décès  :

Du jeudi seizième jour de septembre, l’an mil huit cent vingt-quatre, avant midi.
Acte de décès de très-haut, très-puissant et très-excellent prince Louis, dix-huitième du nom, roi de France et de Navarre, très chrétien, né à Versailles le dix-sept novembre mil sept cent cinquante-cinq, fils de très-haut, très-puissant et excellent prince Louis, Dauphin de France, et de très-haute, très-puissante et excellente princesse Marie-Josèphe, princesse de Saxe, Dauphine de France, son épouse ; veuf le treize novembre 1810, de très-haute, très-puissante et très-excellente princesse Marie-Joséphine-Louise de Savoie, reine de France et de Navarre ; décédé ce jourd’hui, à quatre heures du matin, au Château des Tuileries, à Paris. […] Fait à Paris, au château des Tuileries, où nous nous sommes transportés en vertu des ordres du Roi à nous transmis par le grand-maître des cérémonies, et où le corps du feu roi nous a été représenté par Charles-Maurice, prince duc de Talleyrand, pair de France, grand-chambellan de France, chevalier des ordres du Roi et de la Toison-d’Or[…]

16 Septembre 1943 : La ville de Nantes est bombardée par les alliés. Bilan : 1 000 morts et 2 000 blessés. Les bombardiers ont raté leur cible, car c’était le port qui était visé.

[youtube]http://youtu.be/aUy3BqUZ3u0[/youtube]

Saint breton du jour : Saint Cornély – Sant Korneli

Dans le sud de la Bretagne, Saint Cornély – Sant Korneli – est le plus connu des saints protecteurs du bétail. Son nom est la forme bretonne de Corneille (en latin : Cornelius). Cornély est d’ailleurs connu sous ce nom de Corneille à la Chapelle-des-Marais, en Haute-Bretagne. En Cornwall, chez les Bretons d’outre-Manche, il existe une paroisse nommée Saint-Cornelly.

Cornély fut pape de 251 à 253. L’empereur romain Trébonien Galle le persécuta et il mourut en exil.

Selon la légende que les enfants de Carnac aiment raconter, Cornély, pape à Rome, était poursuivi par des soldats païens. Deux bœufs l’accompagnaient qui portaient ses bagages. Un soir, il arriva devant la mer. Les soldats le serraient de près, rangés en bataille. Il se cacha dans l’oreille d’un bœuf et transforma ses ennemis en pierre. Telle serait l’origine des alignements mégalithiques de Carnac.

Source : Wikipedia

Saint Cornély

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.