Waterman : Communiqué de l’Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire

Il y a trois écoles irréductibles en économie sociale : celle où l’on considère l’homme comme une chose ; celle où on le considère comme une bête ; et celle où on le considère comme un frère.”

René de la Tour du Pin

Il n’est pas un jour où les français ne constatent les dramatiques conséquences de cette « école où l’on considère l’homme comme une chose », le libéralisme, sur l’économie française. Aujourd’hui, c’est au sein de l’entreprise Waterman (groupe Newell Rubbermaid) qu’un triste exemple est donné : les employés français transmettront leur savoir-faire aux employés polonais…avant d’être licenciés.

Plus de considérations humaines, plus de liens sociaux au sein de l’entreprise, plus de protection du savoir-faire français : la maximisation des profits devient règle d’or économique, la mondialisation s’appuyant sur la destruction des Nations.

 L’Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire, mouvement d’Action Française issu de la Résistance, dénonce avec force cet état de fait, cette décrépitude économique et sociale qui se concrétise aujourd’hui à Saint Herblain, et dans tant d’autres entreprises. L’heure est au salut national, à la protection de nos emplois et de notre savoir-faire !

Waterman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.