Origines du drapeau breton

Le kroaz-du, la croix noire, est peut être le plus ancien drapeau breton.

De nombreux drapeaux arborant une croix datent du XIIe siècle. Au départ de la troisième croisade, en 1188, on attribua ainsi la croix rouge aux Français, la croix blanche (sur fond rouge) aux Anglais, et la croix jaune aux Flamands. Même si aucun texte de l’époque ne fait mention de la croix noire des Bretons, on peut estimer que ce drapeau date de cette époque.

On retrouve aussi ces croix sur le drapeau des ports d’embarquements: le drapeau marseillais porte ainsi une croix d’azur.

L’origine de l’hermine
 
Les blasons étaient à l’origine des écus: des boucliers qui permettaient de protéger le guerrier. C’est à l’époque des Croisades que l’on s’est mis à les peindre ou bien à les recouvrir de fourrures. Les animaux dont on se servait pour orner ces écus étaient principalement l’hermine et l’écureuil (vair).

L’hermine est un animal proche de la belette. Les romains classaient toutes ces charmantes petites bêtes, comme la marmotte, dans la catégorie des rats ! Cet animal portait alors le nom latin de mus armenia : le rat (ou la souris) d’Arménie. L’origine de l’hermine est donc arménienne! En ancien français, ermin désignait aussi bien l’arménien que l’hermine.

Source et suite de l’article

Kroaz Du, le drapeau breton

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.