Braquage à Lorient : « Nous sommes à bout! » – entretien exclusif avec Nicolas Lethu, le bijoutier agressé [audio]

Jeudi 21 novembre dernier, la bijouterie située 31, rue Glotin à Lorient, appartenant à Nicolas Lethu depuis 2012 (date à laquelle son père lui avait cédé sa bijouterie – tradition familiale oblige – ouverte depuis 1973) a été braquée par un malfaiteur cagoulé et armé. Alors qu’il fermait son magasin, aux alentours de 19h00, Nicolas Lethu tombe nez à nez avec son agresseur qui l’asperge de gaz lacrymogène. S’en suit une bagarre entre les deux hommes , durant laquelle Nicolas Lethu parvient a prendre le dessus sur son agresseur avant que ce dernier ne sorte une arme de poing, provoquant la fuite du bijoutier qui a eu la peur de sa vie.
« Nous investissons un gros budget pour la sécurité, mais cela ne suffit pas ». « La police enquête uniquement une fois que le mal est fait » s’insurge Nicolas Lethu ( cf interview ci-dessous). « Je comprends mes collègues qui se font justice eux-mêmes, nous sommes à bout, c’est notre travail, notre héritage familial qui est menacé » enchaine-il , en colère.
Cette affaire intervient à quelques jours d’un braquage qui a vu un bijoutier de Sézanne dans la Marne abattre son agresseur, d’origine maghrébine, de quatre balles de 9mm après que ce dernier lui ait demandé de remettre l’intégralité des bijoux. Quelques mois également après l’affaire de Nice, où un bijoutier avait là encore abattu un malfaiteur qui venait de braquer son magasin.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.