La mobilisation des bonnets rouges ne faiblit pas

Alors que la diversion antiraciste rassemblait des défilés phtisiques dans toute la France, la mobilisation des bonnets rouges contre le Gouvernement ne faiblit pas.

Plus que jamais, nous sommes tous des bonnets rouges !

Une marée de Bonnets rouges, de drapeaux bretons a envahi le site des Vieilles Charrues à Carhaix (Finistère), où s’est tenu le deuxième rassemblement à l’initiative du collectif « vivre, décider et travailler en Bretagne ».

« 35000 à Carhaix ! Mieux qu’à Quimper ! Carhaix-Quimper : 1à 0 ! », a lancé l’un des organisateurs du rassemblement sur la scène où se sont succédé artisans, commerçants, marins-pêcheurs, patrons, transporteurs pour égrener leurs revendications. Mais aussi pour démontrer que ce mouvement hétéroclite restait intact et conservait toute sa force. « L’État veut nous diviser mais pas de patrons, pas d’entreprise et pas de salariés ! », a lancé une représentante des transporteurs en Bretagne.

Selon les responsables de cette nouvelle mobilisation, Carhaix a donc fait mieux que Quimper, premier lieu de rassemblement le 2 novembre et qui avait déjà réuni, selon eux, 30 000 personnes. « C’est une très, très grande réussite. Faire en un mois deux rendez-vous de cette taille, c’est inédit en Bretagne ! », s’est réjoui l’un des porte-parole du mouvement, Christian Troadec, par ailleurs, maire de Carhaix. Ce dernier a même évoqué « 40 000 manifestants », en invitant, par ailleurs, François Hollande à venir en Bretagne. « Pour entendre ce que nous avons à lui dire », dit-il. Du côté du ministère de l’Intérieur, en évoque plutôt 17000 personnes. […]

La suite sur Le Figaro via le Centre Royaliste d’Action Française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.