Immigration : 60 000€ par an et par mineur isolé étranger en Ille-et-Vilaine

Les jeunes mineurs immigrés coûteraient aux contribuables bretons 50 000 à 60 000 euros par an et par personne soit un budget d’environ 30 millions d’euros par an pour 4 des 5 départements bretons (coût pour 550 mineurs isolés recensés auquel il faut rajouter environ 5 millions d’euros pour la centaine de mineurs étrangers isolés en Loire-Atlantique).

Jusqu’en juin dernier, date de la signature du protocole entre l’État et les départements sur le « dispositif national de mise à l’abri, d’évaluation et d’orientation des mineurs isolés étrangers », l’Ille-et-Vilaine était, après Paris et la Seine St Denis, le troisième département français en terme d’accueil de cette population (450 mineurs isolés étrangers).

Il s’agit majoritairement de garçons, âgés de 15 à 16 ans, originaires d’Afrique (un continent où la démographie  explose de façon exponentielle) ou d’Asie centrale, voire d’Europe de l’Est. Au début des années 2000, ils n’étaient que 5 en Ille-et-Vilaine, pour un coût de 200 000 euros par an : aujourd’hui, le conseil général alloue plus de 12 % de son budget dédié à l’enfance pour 450 individus (15 millions d’euros par an sur les 120 Millions consacrés à l’enfance), avec notamment les objectifs ci-dessous définis par la commission égalité des chances, citoyenneté et démocratie participative (composition ici) :

Tout jeune, déclaré mineur par décision de justice, est pris en charge jusqu’à sa majorité par les services de Protection de l’enfance du Conseil général. En Ille-et-Vilaine, le jeune entré dans ce dispositif en tant que mineur et atteignant la majorité peut en outre bénéficier d’une protection « jeune majeur », au titre de l’Accueil Provisoire Jeune Majeur (APJM). Cette prise en charge supplémentaire, qui permet de l’accompagner vers l’autonomie, peut, sous certaines conditions, se poursuivre jusqu’à ses 21 ans.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.