9/01: Journée ANNE DE BRETAGNE au Folgoët

 anne de bretagne, anna breizh, COMMEMORATION DU 500 ème ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE LA DUCHESSE ANNE DE BRETAGNE LE 9 JANVIER 2014 AU FOLGOET

(par A. Cavarec, président des Amis du Folgoët)

Comme d’autres villes ou communes qui gardent le souvenir, ô combien regretté, de la Duchesse Anne de Bretagne , deux fois Reine de France mais toujours fidèle à ses origines , le Folgoët a souhaité commémorer la mort de la Duchesse Anne le jour anniversaire de sa mort intervenue un 9 janvier 1514.

Tout le Folgoët sait ce qu’il doit au comte de Montfort Jean III, et à ses héritiers au duché de Bretagne et particulièrement à la duchesse Anne de Bretagne ;

En effet, alors qu’elle était reine de France pour la, seconde fois, elle a entamé en 1505 un Tro Breizh qui l’a conduite, certains diront que c’était son but essentiel, au Sanctuaire de Notre Dame du FOLGOAT pour que celle-ci intercède en faveur de la guérison de son mari Louis XII, roi de France, gravement malade.

Toujours est-il que la notoriété de la Collégiale de l’époque a été largement affirmée par cette visite et l’on peut dire qu’après Salaün Ar Foll et le miracle du lys, la duchesse Anne reste le second personnage historique qui a donné ses lettres de noblesse à la Basilique du Folgoët ;

Il est donc normal que le Folgoët lui rende hommage ce jour anniversaire du 9 janvier avec un programme rappelant quelques moments importants de son histoire au cours d’une courte conférence, d’un office religieux rappelant sa piété et sa fidélité à la foi catholique malgré les nombreuses épreuves de sa courte vie, et faisant hommage au rôle éminent qu’elle a joué pour la renaissance des arts et plus particulièrement de la musique à la cour de France .

La Chapelle du Folgoët a aussi célébré un office en 1509 en mémoire du sacrifice de Hervé de Portsmoguer qu’elle avait choisi pour commander la Cordelière, le dit Hervé ayant parfois résidé dans le manoir de ses beaux parents à Coetjunval, dont le village porte toujours le nom à quelques minutes de la Basilique.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.