VENI CREATOR : version latin / breton pour Anne de Bretagne

UN « VENI –CREATOR » LATIN-BRETON DEDIE A ANNE DE BRETAGNE EN 1505.

un article de Youenn Caouissin

Additionné d’un étude structurelle par Alan J. Raude*

veni creator, anne de bretagneA l’occasion du 500ème anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne, Ar Gedour vous propose de découvrir un document original, dont vous pourrez vous inspirer pour les commémorations, messes… prévus pour l’occasion. Il s’agit d’un VENI CREATOR latin / breton. Si ce chant à l’Esprit Saint a été adapté en breton par Maodez Glanndour, il s’agit ici d’une version originale peu connue et ancienne (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

LA DECOUVERTE D’UN MANUSCRIT

En décembre 1976, Herry Caouissin qui fut durant 10 ans le secrétaire de l’abbé Perrot et son héritier-légataire, découvrit par hasard, d’une façon assez curieuse un « Veni Creator » dédié à Anne de Bretagne. Ce manuscrit, semble-t-il inconnu jusqu’à cette découverte, se trouvait inséré dans la doublure de la couverture d’un exemplaire de l’édition de 1709 de « Ar Vuez Devot » du célèbre prêtre écrivain bretonnant du 18 ème siècle, Charles Le Briz, livre qui faisait partie de la bibliothèque de l’abbé Perrot.

Le directeur de « Feiz ha Breiz », expliqua Herry Caouissin, n’avait pas eu connaissance de cet hymne latin-breton du 16 ème siècle, chanté sur la mélodie grégorienne du 9 ème siècle, car il l’eût sûrement publié et avec quelle joie dans sa revue. « C’est en l’examinant que j’ai discerné des lignes manuscrites au verso de cette page noircie par le temps et l’usage. Avec un soin minutieux, ma femme réussit à le décoller sans le détériorer. Aussi quelle fut notre surprise d’y découvrir un Veni Creator latin-breton, composé par surcroît, en l’honneur d’Anne de Bretagne et de son vivant comme l’indiquait cette note :

« Cempenet gant Ivo Caervoyec, enn henor an Ytroun Anna, hon ducgez-roanez, o pardony er Foll-Coet » ( Arrangé par Yves Caevoyec, en l’honneur de Madame Anne, notre Duchesse-reine, en pélerinage au Folgoat )..

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.