Bonnets rouges, gwenn ha du et cornemuses pour le 537e anniversaire de naissance d’Anne de Bretagne à Nantes

Réussite pour cette opération de communication des Bonnets Rouges nantais à l’occasion de l’anniversaire de naissance de la Duchesse Anne. Cette année, nous commémorons le 500e anniversaire de sa disparition. Le comité des Bonnets Rouges avait donné rendez-vous à tous les adhérents de Loire-Atlantique, mais l’appel a été entendu dans l’ensemble de la Bretagne. Ainsi, une dizaine de voitures pleines sont venues d’un des autres départements bretons, les plus éloignés venant de Laz et Morlaix (29), Lamballe (22), et, plus proches, Lorient, Rennes et Vannes.

Environ 300 personnes étaient in fine rassemblées place Royale, selon nos comptages.
Le point de rendez-vous (1) était fixé à 14 h au pied de la statue en pierre d’Anne de Bretagne, réalisée au XIXe par Dominique Molknecht. Une fois le quart d’heure breton passé, la foule commence à s’amasser, et l’on entend les premiers sons des cornemuses. Le soleil est au rendez-vous. Il fait chaud sous les bonnets (rouges). La foule souriante. Ce rendez-vous est celui de la bonne humeur. Une petite centaine de personnes était attendue – membres des 44 comités de Bonnets rouges à travers la Bretagne (2) – 300 sont venues !!! Résultat inespéré.

Une fois les séances photos réalisées (la presse était nombreuse), le cortège s’ébranle vers l’autre statue d’Anne de Bretagne, devant l’entrée du Château des Ducs de Bretagne, celle réalisée en bronze par Jean Freour en 2002, Voir le site de Corpus étampois.

Source et suite de l’article

AGE_1310093402.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.