Joseph le Brix ou les Bretons dans l’histoire de l’aviation

Dans l’histoire de l’aéronautique, la France a joué un rôle majeur, et la Bretagne avec elle. Le 22 février 1899, Joseph le Brix naissait à Baden, Morbihan, et c’est l’occasion de rappeler combien la Bretagne contribua à élever dans les cieux les plus lourds que l’air, comme en avait rêvé Icare, qui perdit la vie à vouloir trop se rapprocher du soleil, ou, bien après lui, Léonard de Vinci et ses machines volantes.

Voici le rapide portrait de quelques-uns de ces Bretons.

Eugène Beleguic (1809-1878), natif de Tréboul, officier de marine, fit des recherches sur le vol des oiseaux et l’aéroplane

Gabriel de la Landelle (1812-1886), officier de marine, écrivain prolixe, auteur de «Dans les airs – Histoire élémentaire de l’aviation» dont s’inspira Jules Verne dans Robur le Conquérant , inventeur du terme aviation. Il construisit un prototype d’hélicoptère à chaudière à vapeur avec Ponton d’Amécourt, ami de Jules Verne.

Henri Dupuy de Lôme, (1816-1885), Ingénieur, né en Bretagne de parents originaires du Forez ; pionnier génial de notre marine moderne, qui, à l’époque de Napoléon III, fit jeu égal avec laRoyal Navy. Il mit au point le Napoléon, premier navire de guerre à vapeur au monde. Il développa avec la «Gloire» , le premier vaisseau blindé d’Europe et conçut avec Gustave Zédé, le Gymnote, premier sous-marin opérationnel.
Mais ce qui nous intéresse ici tout particulièrement c’est qu’il fit voler un ballon dirigeable en 1872, en première mondiale !

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.