Les funérailles d’une reine : Anne de Bretagne (1514)

00_aa_alahaye.jpgAu mois de janvier 2014 ont été célébrés les 500 ans de la mort d’Anne de Bretagne (1477-1514) qui décéda à Blois le 9 janvier 1514. Inhumée dans la nécropole royale de Saint-Denis, ses funérailles furent d’une exceptionnelle ampleur (40 jours). Son cœur, selon sa volonté, fut placé dans un reliquaire en or rehaussé d’émail que l’on achemina à Nantes en grande pompe pour être déposé, le 19 mars 1514, dans la chapelle des Carmes, puis transféré plus tard à la cathédrale Saint-Pierre. Le reliquaire du coeur, en forme de boîte ovale de tôle d’or repoussée, porte en lettres d’or rehaussées d’émail vert, bleu, rouge, une inscription à sa gloire, et se trouve aujourd’hui déposé au musée Dobrée de Nantes :

 

En ce petit vaisseau de fin or pur et munde

Repose un plus grand cueur que oncque dame eut au monde ;

Anne fust le nom d’elle, en France deux fois reyne,

Duchesse des Bretons royale et souveraine.

Ce cueur fut si très hault, que de la terre aux cieux

Sa vertu libéralle accroissoit mieulx et mieulx.

Mais Dieux en a repris sa portion meilleure,

Et cette part terrestre en grand deuil nous demeure.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.