D’Henri de Lesquen, sur la théorie du genre…

« …Toujours à propos de la Théorie du genre, voici un article particulièrement documenté et argumenté de Henry de Lesquen, paru dans Polemia en février 2012 à l’occasion de la remise du prix Lyssenko, qui comme son nom l’indique, est destiné à récompenser des intellectuels qui ont réussi à faire passer des vessies de charlatans pour des lanternes de scientifiques. Ce prix irrévérencieux, dans la veine des Gérard ou des Bobards d’or, a été remis à Luc Chatel, Éric Fassin et Judith Butler (dire trois fois « Tiens, tiens ! »), bien longtemps avant que ce débat ne vienne sur la place médiatique ; au passage, si les opposants à ce concept ne se lassent pas d’éreinter M. Peillon et Mme Vallaud-Belkacem qu’ils désignent comme leur promoteurs, rendons à César ce qui est à César, et saluons la discrétion actuelle de M. Luc Chatel, ancien ministre de l’Éducation nationale, véritable initiateur de sa diffusion.
À n’en pas douter, si le démontage méticuleux de M. Henry de Lesquen est parfaitement conduit, au yeux de l’intelligentsia autoproclamée, il est marqué du sceau de l’infamie réactionnaire, digne  » des heures les plus sombres de notre Histoire » et, à ce titre, ne peut prétendre à aucune considération, sinon le mépris de l’oubli ou l’autodafé.
Par son antériorité, l’intérêt de cet article, c’est justement une sorte de « recul à rebours » sur toutes les polémiques et les invectives actuelles engendrées  par l’irruption sur le théâtre politique de cette fumeuse Théorie.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.