Nantes. Large front contre l’idéologie du genre à l’école

De nombreux parents, mais aussi des grands parents et des jeunes, s’étaient déplacés mercredi à Nantes pour venir écouter les trois orateurs de la conférence organisée par plusieurs associations – parmi lesquelles La Manif Pour Tous et les Associations familiales catholiques  –  engagées contre l’enseignement de l’idéologie du genre à l’école.

Le professeur Alain Fumey de Lyon, qui représentait l’association  » Enseignants pour l’enfance « , centra son exposé sur la définition de cette idéologie et de son vocabulaire. Celle-ci veut ignorer l’influence du corps biologique pour réduire toute personnalité à une simple construction sociale interchangeable. Prenant des exemples en botanique – comment et quand peut-on distinguer un grain de blé et un grain de seigle? – ou en zoologie – comportement d’un chat et d’une chatte – il montra l’inanité du refus de prendre en compte le facteur naturel et biologique dans la construction de l’identité d’un homme et d’une femme. Il démontra également par quels moyens se met en place insidieusement cette idéologie dans les écoles à partir des notes, circulaires et instructions de l’éducation nationale. En effet, comme il en tira sa conclusion, pour les tenants de cette philosophie de la vie « la fin, ce sont les moyens utilisés ». […]

Joël Hautebert, Nantais bien connu, professeur de Droit à l’Université d’Angers, secrétaire général de l’association « Objection de conscience« , continua d’expliquer cette vision à partir de l’enseignement de l’église. Il insista plus particulièrement sur les aspects juridiques et les moyens de résister légalement au quotidien. Pour cela, il faut réagir à toutes les tentatives d’imposer dans l’école de ses enfants cette idéologie. Il faut également informer l’association de ce que l’on entreprend. Celle-ci peut apporter son expertise et son aide juridique, y compris pour engager des poursuites judiciaires.

Source et suite de l’article

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.