L’euthanasie, la confusion des sentiments

Le vieillissement, la maladie, la dépendance et la mort nous concernent tous, intimement. Face à ces enjeux majeurs de solidarité notre société est tentée par le choix de l’euthanasie: François Hollande en fait le point n°21 de son programme de campagne, il réunit une « conférence citoyenne » sur ce thème….De grands drames humains occupent le devant de la scène médiatique (Vincent Humbert, Chantal Sébire, Vincent Lambert, le petit Titouan…) et l’émotion s’empare de tous….A l’occasion des dix ans de la loi de dépénalisation de l’euthanasie en Belgique, le film de Frédéric Jacovlev « Euthanasie, la confusion des sentiments » est AFFICHES_CONF_EUTHANASIE_2l’occasion de se poser quelques questions :

  • Comment cette loi est-elle appliquée ? Quelles sont les éventuelles dérives ?
  • La loi peut-elle vraiment répondre aux problèmes de morale et d’éthique ? Comment expliquer cette volonté de contrôler la mort ?

En parallèle à l’exemple belge, le film revient sur la loi Léonetti en France qui interdit l’acharnement thérapeutique. Une loi simple qui répond à la grande majorité des situations.

Nous vous  une soirée débat après la projection du film avec nos invités

  • Jacques Ricot, philosophe
  • Benoit Vicquelin, psychologue en équipe de soins palliatifs
  • Gwenola Le Gô, Médecin Coordonnateur de COMPAS (réseau de soins palliatifs et d’accompagnement en fin de vie)

Salle de la Manufacture – 10bis, boulevard de Stalingrad à Nantes – 20h30

Conférence organisée en partenariat avec la Pastorale de la Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.