Nantes Treize fusillades en 2020

Mercredi 22 avril, deux hommes de 26 et 29 ans ont été blessés par balle, après une bagarre mêlant une quinzaine de personnes.

Dans les quartiers nord de Nantes plaque tournantes du trafic de drogue  vers 20 h 30 en plein de confinement une altercation entre groupes de racailles  à virer au règlement de compte.

Après Malakoff et Beaulieu, il s’agit de la troisième fusillade à Nantes depuis le confinement. Selon les chiffres donnés par le DDSP, entre le 1er janvier et le 22 avril, treize fusillades ont éclaté et ont fait onze blessés ; sur cette même période en 2019, on comptait 17 fusillades et 20 blessés, dont un mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.