Le Massacre des enfants des Lucs sur Boulogne

Le 28 février 1794, aux Lucs sur Boulogne, 110 enfants âgés de moins de 7 ans sont massacrés. Ils sont proposés pour la béatification- (Extrait de l’ouvrage du Père Marie Auguste Huchet de 1983 intitulé : « Le massacre des Lucs-sur-Boulogne et le martyrologue du curé Barbedette ».)

Les Républicains, une fois entrés dans le village, rassemblent la population devant l’église. Les villageois n’étaient guère en mesure de se défendre, la population présente comptant principalement des vieillards, des femmes, des enfants dont 109 avaient moins de 7 ans. La quasi-absence d’hommes adultes convainquit les Républicains que ces derniers avaient participé aux combats sous les ordres de Charette. Matincourt avait choisi de ne pas faire de quartier ; de plus, il souhaitait que l’opération se fasse en économisant le plus de cartouches possibles. Les soldats firent donc entrer la population dans l’église jusqu’à ce que, tout à coup, la cohue s’arrête, l’église s’avérant trop petite pour pouvoir contenir toute la population du village. Les Républicains mirent leur baïonnette au canon, chargèrent et massacrèrent toutes les personnes restées à l’extérieur. Les portes de la chapelle furent ensuite fermées, emprisonnant les civils à l’intérieur. L’église fut ensuite incendiée et des tirs de canons provoquèrent son éboulement.

La longue liste des enfants massacrés est disponible ici.

On pourra également lire un grand résumé de ce massacre ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.