Facebook e brezhoneg

On pourra féliciter cette initiative bretonne qui, au travers du prisme du premier réseau social mondial, fait passer l’importance de la reconnaissance des langues régionales, ces « patois » que la république s’est évertué à détruire pendant tant d’années. Développer les langues régionales, c’est mettre en avant notre culture régionale, nos particularités locales essentielles à l’épanouissement du peuple.

A l’initiative de l’Office Public de la Langue Bretonne et d’Yves-Marie Derbré – un étudiant passé par le lycée Diwan de Carhaix et qui avait reçu, en 2010, le prix de l’avenir du breton pour son travail en faveur de la version bretonne de Wikipédia -, une campagne a débuté pour sensibiliser les dirigeants de Facebook à la nécessité de rajouter le breton aux langues déjà proposées.

« Facebook e brezhoneg ! »
Cette campagne, qui n’a été lancée que dimanche dernier, regroupe déjà plus de 5.000 membres du réseau social autour d’un slogan on ne peut plus clair : Facebook e brezhoneg ! (Facebook en breton).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.