Vers la fin d’un tabou sur la Vendée ?

Intéressant article de JP Chauvin, à lire intégralement ici :

Un de mes collègues a glissé une coupure de presse dans mon casier, en arguant du fait qu’elle pouvait m’intéresser, en particulier par ce qu’elle annonçait : une émission de télévision sur la Révolution française et, plus particulièrement, sur les débuts terribles de la République en 1793-1794.

L’article lui-même est effectivement intéressant mais aussi révélateur. Le titre : « la face sombre de la Révolution », en lui-même, annonce que cet événement fondateur de la République n’est sans doute pas le « bloc » que voulait y voir Georges Clémenceau ou, plutôt, que tout en accepter serait risquer d’en occulter les aspects terribles, désormais perçus de façon négative (cela n’a pas toujours été le cas…). En repensant à la formule de Clémenceau, d’ailleurs, je me suis dit que lui-même n’en méconnaissait pas les horreurs (il était Vendéen…) mais qu’il les excusait en arguant de la nécessité de sauver, coûte que coûte, la Révolution qui se faisait alors et d’en préserver l’héritage sans risquer de l’amoindrir par une critique de certains de ses moments violents. Les temps ont changé et les enjeux ne sont plus les mêmes, et il n’est pas certain qu’aujourd’hui Clémenceau serait aussi affirmatif…

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.