Le drapeau breton interdit par l’Etat français sur le Belem

Les jours suivent et les insultes pleuvent sur la Bretagne. Voilà que le Belem, voilier né à Nantes en 1896, et qui pavoise breton en Bretagne administrative, mais jamais à Nantes, se trouve interdit de Gwen ha Du à Londres, sur ordre semble-t-il de la Caisse d’Epargne, donc de l’Etat Français.

Et pourtant, le drapeau Breton n’est pas interdit aux JO !

L’Etat jacobin est d’autant plus assuré pour piétiner les Bretons que le principal parti politique spécifique à la Bretagne, l’UDB, soutient sans réserve la politique des socialistes, même quand celle-ci est dirigée contre les intérêts Bretons (par exemple au sujet de la réunification administrative). Dernière avanie en date, le pavillon de la Ville de Nantes qui est issu du Kroaz Du, l’ancien pavillon de l’Amirauté de Bretagne du temps de l’indépendance serait aussi proscrit sur le Belem. Justement parce que le Kroaz Du, conféré à la Bretagne par le pape Urbain II lui-même en 1095, figurait sur tous les insignes militaires de l’Etat indépendant Breton, dont la capitale était, justement,  Nantes.

Source : le Flochington Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.