Des prêtres anti-républicains et royalistes

Abbé Saunière

« Dans le Limousin, déclare André Galaup, un cercle restreint de prêtres se retrouvait régulièrement dans des réunions politiques : ils militaient pour le retour du roi sur le trône. Ils collectaient des fonds qu’ils déposaient dans des banques de la région, l’intérêt des placements à 3 % permettant d’alimenter un fonds de propagande. Mais le roi n’est jamais remonté sur le trône et les sommes furent restituées à leurs donateurs ».

À l’époque, « il se disait que Saunière avait été écarté du mouvement car il aurait profité de ces placements à des fins personnelles ; on n’en a pas la preuve ». En cette fin de XIXe siècle, il faut tout de même rappeler le contexte politique particulièrement tranché : républicains anticléricaux d’un côté, monarchistes cléricaux de l’autre.

Cependant, en 1885, lors d’un sermon prononcé en l’église de Rennes, et en pleine période d’élections législatives, Saunière a tenu des propos antirépublicains. L’affaire est remontée jusqu’au ministère des Cultes et le curé de Rennes fut l’objet d’une mutation disciplinaire à Narbonne pendant un an, sans traitement. En 1886, il réintégra sa cure.

Brillant orateur, cultivé, doté d’une voix de stentor, physiquement imposant et dégageant une énergie communicative, Saunière ne manquait pas d’arguments pour séduire. L’évêque de Carcassonne a-t-il craint des retombées collatérales négatives sur son clergé en raison de l’engagement politique du curé ? Un Saunière qui, dans le livre d’A.Galaup, se comporte comme un électron libre vis-à-vis de sa hiérarchie…

Et celui-ci a-t-il vraiment détourné de l’argent « royaliste » ? Quelle était son influence au sein des milieux monarchistes (il a reçu la visite d’aristocrates européens) ? La délirante affaire du trésor cache peut-être des réalités beaucoup plus terre-à-terre et historiquement palpables. « J’aimerais que des historiens se penchent sur le sujet », confie André Galaup.

Source

Une réflexion sur “Des prêtres anti-républicains et royalistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.