Tabou : les socialistes sont les inventeurs du génocide

Intéressant article à lire sur le site d’Enquête et Débat, qui revient sur la notion de Génocide et traite notamment du Génocide Vendéen :

[…] En nous basant sur le livre de George Watson, La littérature oubliée du socialisme, nous allons étudier cette question taboue, confronter les sources, tout en constatant dès le départ que toutes ces charmantes personnes semblent partager un point commun : le socialisme.

Le premier génocide serait, selon certains historiens, le génocide vendéen. Nous avions interviewé Reynald Secher sur cette question, puisqu’il est l’un de ces historiens [Voir la Vidéo ici, NDLR]

Voici ce que dit wikipedia sur le débat à propos du génocide vendéen :
“Le débat autour de l’hypothèse d’un génocide vendéen est apparu dans la communauté universitaire dans les années 1980, en particulier avec les travaux engagés par Pierre Chaunu et Reynald Secher. Le caractère sanglant et massif de la répression de l’insurrection en Vendée n’est contesté par personne, même si les chiffres demeurent imprécis et discutés (voir les diverses hypothèses sur l’importance du nombre des victimes de la guerre de Vendée) et si les descriptions traditionnelles d’un massacre comme celui des Lucs ont été remises en cause par la recherche historique. En revanche, les volontés délibérées d’extermination des populations vendéennes par les autorités républicaines et le caractère génocidaire des massacres commis par les agents qui exécutaient leurs ordres, font l’objet de contestations importantes. L’une des sources employées par les tenants de l’idée d’un génocide vendéen, en plus des directives et des ordres qui se trouvent aux archives du ministère de la Guerre, est un pamphlet de Gracchus Babeuf.”

Or Gracchus Babeuf, nous dit encore wikipedia, “est un révolutionnaire français, [qui] forma la « conjuration des Égaux » contre le Directoire et fut exécuté, [et dont la] doctrine, le « babouvisme », préfigure le communisme.”

Dans une autre interview, Reynald Secher rappelle le rôle majeur de Robespierre et de Carnot dans ce “génocide”…

Robespierre, loué par certains qui se disent plus démocrates que les autres, préfigure lui aussi le socialisme et le communisme, personne n’en doute aujourd’hui. D’ailleurs une partie de la gauche actuelle s’en réclame, comme Jean-Luc Mélenchon…

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xrj0zz_reynald-secher-je-suis-un-empecheur-de-commemorer-en-rond_news[/dailymotion]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.