Histoire de la Vendée Militaire

Histoire de la Vendée Militaire« Personne n’écrira l’Histoire de la Vendée après vous, Monsieur ! écrira à l’auteur en 1841 la marquise de La Rochejaquelein veuve de Lescure. Vous êtes notre Homère ; vos récits valent les siens et les surpassent, puisque votre merveilleux est puisé dans la plus exacte vérité. »

Jacques Crétineau-Joly (1803-1875) est sans doute le grand écrivain royaliste français du XIXe siècle.
En couverture : Henri de La Rochejacquelein à Cholet
Si l’expression Grande Guerre désigne aujourd’hui le terrible affrontement du XXe siècle. Dans les provinces de l’ouest et aux temps romantiques, on l’appliquait à cette guerre civile. Napoléon parlait à ce sujet d’une guerre de géants.

Jacques Crétineau-Joly conclut ainsi : “Ils ont combattu toutes les tyrannies, tyrannie constitutionnellement religieuse, tyrannie politique ; ils sont morts avec les chefs qu’ils s’étaient spontanément choisis, morts en faisant voir ce que c’est qu’une province qui ne veut pas courber la tête sous le joug, morts en répétant le vieux cri de leurs pères : « Dieu, le roi et la liberté ! » Gloire à eux !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.