Le pays de Fougères, terre de photographes…

Fougères, ville de photographesDès la fin du XIXe siècle, ils ont mis en boîte le quotidien des habitants du pays de Fougères.Ils sont, aujourd’hui, à l’honneur dans une exposition et un livre édité par le Musée de Bretagne.
Le pays de Fougères, photogénique

Madeleine de Sinéty, Amédée Fleury, Joseph Piot… Sur les 300 photos présentées à l’exposition Reflets de Bretagne, à Rennes, bon nombre de clichés sont issus des collections de photographes du pays de Fougères. Cela n’a rien du hasard. « Dès les années vingt, on comptait à Fougères et dans les communes environnantes une vingtaine de studios », note Laurence Prodhomme, commissaire de l’exposition.

L’amateur éclairé, Albert Durand (1856-1943)

C’est un amateur. Au sens noble du terme : il n’avait pas de studio et photographiait surtout en extérieur… Albert Durand était peintre, d’où ce regard romantique qu’il posait sur les paysages et sur son sujet préféré : la ville de Fougères, qu’il avait à coeur de mettre en valeur. Rien d’étonnant dans cette démarche, surtout quand l’on sait qu’Albert Durand est le fondateur du syndicat d’initiatives !

Amédée Fleury, l’acteur-témoin

Fils de cordonnier, devenu photo-graphe un peu par hasard, ce photographe luitréen est à l’honneur dans l’exposition rennaise. Son studio y a été recomposé grandeur nature pour y faire poser les visiteurs en costumes d’époque ! « Il photographiait les grands rites de passages comme les fêtes de conscrits, note Sophie Planchet, professeur d’histoire qui a écrit un mémoire sur son travail. Il prenait aussi les travaux agricoles et jouait parfois les reporters. » De la fin du XIXe jusqu’aux années 60, Amédée Fleury a été acteur et témoin d’un monde rural en constante évolution : « On voit par exemple sur ces photos l’arrivée de la mécanisation, la disparition des coiffes et des instruments traditionnels au profit des vêtements de confection et des musettes dans les mariages… » observe Sophie Planchet.

Lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.