Création de l’Association de Promotion et de Défense de la Biscuiterie et Pâtisserie Bretonne

Sur le site Bretagne Economique :

« La Biscuiterie bretonne représente un secteur économique majeur de l’économie agroalimentaire régionale : 5 000 emplois dans 50 entreprises industrielles, 170 biscuitiers répertoriés au Registre des Métiers. Afin de renforcer la notoriété des produits et protéger le savoir faire des entreprises bretonnes, les industriels et artisans se sont mobilisés. Avec l’aide des services de l’Etat et l’Institut National des Appellations d’Origine, ils ont mis en place une protection européenne d’Indication Géographique Protégée sur le palet breton et la galette bretonne. »

La prise de conscience de l’important de l’association professionnelle face à une mondialisation galopante est de très bon augure pour le royalisme, car elle préfigure à la mise en place d’esprit corporatif, garantissant la pérennité de la filière, et la qualité des produits fournis. A nous, royalistes, de faire comprendre aux acteurs socio-économiques que l’avenir est dans une catalysation de cette entraide, pour pousser progressivement ce mouvement jusqu’à son achèvement, certainement salutaire pour l’économie française.

Pour plus de détails sur le corporatisme, on pourra lire l’étude de l’Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire sur le corporatisme ici. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.