Magnifiques châteaux de Bretagne : Château de Kerjean

C’est dans un contexte de prospérité économique pour la Bretagne et le Léon que la famille Barbier fait construire sa demeure à la fin du 16e siècle. Sur ses terres, à la place de l’ancien manoir médiéval, s’édifie un château surpassant tout ce que la région connaît en matière de demeures nobles. Lieu d’agrément, Kerjean suit la mode de son siècle et les règles de l’architecture de la Renaissance. Si le maître d’œuvre du château reste inconnu aujourd’hui, les décors des façades ou encore le puits témoignent de l’influence des traités d’architecture de l’époque (Jacques Androuet du Cerceau, Philibert de L’Orme et Sebastiano Serlio).

En 1618, la famille Barbier obtient de Louis XIII que le domaine de Kerjean soit érigé en marquisat. Quelque peu délaissé au 17e siècle, le château retrouve son éclat avec les successeurs des Barbier, les Coatanscour. Dans la seconde moitié du 18e siècle, Suzanne-Augustine de Coatanscour y reçoit la noblesse léonarde dans un cadre de vie au goût de l’époque. Confisqué par la Nation, le lieu sert de garnison puis est vendu, en 1802, à la famille Brilhac qui participe au démantèlement d’une partie du château en vendant des pierres. Les familles Forsanz et Coatgoureden lui succèdent et maintiennent l’édifice en état. En 1911, l’État achète le château et le classe aussitôt monument historique.

Entièrement restaurée depuis l’été 2005, la demeure seigneuriale offre de nouveaux espaces à la découverte. Appartements de la marquise, salles d’apparat, cuisines semi-enterrées… Le château s’explore à présent des sous-sols aux étages, dévoilant aux visiteurs sa splendeur restaurée. Kerjean se révèle au fil des visites, des chasses au trésor pour les enfants, ou encore des expositions, salons, conférences, spectacles qui rythment l’année et dont la diversité des sujets invite à porter des regards différents sur le lieu…

 

Source et suite de l’articleChâteau de Kerjean

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.