Pour la défense de la famille !

Famille nucléaire et famille royaleNotre époque a ceci de dichotomique que la république n’a de jeux que de singer le catholicisme tout en voulant détruire cet héritage.

Ainsi les derniers défenseurs républicains du mariage semble les plus transgressifs vis à vis du couple naturel.

«Gageons qu’un régime se pliant aux exigences de minorités sans demander l’avis de ceux qui forment encore la majorité de nos concitoyens. Pire, qui fait passer la jouissance et le plaisir personnel avant le bien commun est une société qui n’ayons pas peur des mots, est sur son déclin. »
Cette citation date de 2001 au moment du PACS.

C’est cette société que nous propose notre république. Cédant au prosélytisme médiatique des invertis, elle continue d’attaquer les derniers fondements de ce que fut notre France : la mariage et la famille. La république pourtant est individualiste ; ses fondements se plongeant dans le culte du Moi et la recherche du plaisir égoïste.
La libération individuelle de la minorité des invertis semble être la nouvelle avancée des promesses des gauchistes. Or dans un pays menacé de substitution et par sa dénatalité, s’attaquer aux bases même de notre civilisation n’est pas une erreur mais un crime.

N’oublions pas que c’est de la force du noyau familial qu’est issu la force de la France. Sans une population nombreuse et soudée autours des mêmes idéaux et de la même culture greco-latine nous aurions été dès le VIième des Goths: dès le VIIIime des Sarrasins. Dès le Xème des Normands…

C’est cette unité, issue de nos familles autour des lys de nos rois , qui fit le respect des nations adverses.

C’est cette unité qui est aujourd’hui menacée par la volonté du gouvernement de mettre à bas le modèle familial. Il touche ici même les fondements même de notre histoire et de la constitution de notre pays. Sans repères moraux et sans histoire, la république finira de créer son modèle du genre humain, un individu sans racine, sans histoire : un consommateur multiculturel et apatride.

Notre rôle est bien sûr de défendre le modèle familial naturel mais surtout de démonter que c’est l’idéologie même de la république qui conduit à cette dérive. Opposons lui le modèle familiale par excellence celle de la monarchie héréditaire, à savoir la Royauté !

Julien Remy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.