Les manifs Bretonnes contre le mariage gay font le plein

Il n’y a pas qu’à Notre-Dame des Landes qu’il y avait du monde ce samedi. A Nantes, aussi, où il y avait une manifestation contre l’ouverture du mariage aux couples formées de personnes de même sexe. Cette mobilisation était soutenue par les communautés israélite et musulmanes locales. Une manif avait aussi lieu à Rennes.

Plus de 6.500 Bretons défilent contre le mariage gay

Selon les organisateurs, il y a eu 9.000 personnes à la manifestation nantaise. La préfecture en compte 4.000, contre « quelques centaines » pour la contre-manif des partisans du « mariage gay », dont les rangs étaient très clairsemés. A la manifestation des opposants au mariage gay étaient présents des vendéens et leurs élus, ainsi que François Pinte (UMP). A Rennes, 2.500 personnes ont défilé en oppostion au « mariage homo« , 250 personnes favorables à la loi ont organisé une contre manif pacifique.

Le succès de la manifestation nantaise fait écho à celui de la mobilisation nationale. La manifestation, qui se déclinait en plusieurs éditions locales (Nantes, Bordeaux, Toulouse…) et une à Paris, s’appuyait sur un consensus large, à la fois inter-confessionnel et trans-politique, puisque il y avait des organisations de gauche comme de droite dans le comité de soutien de cette démonstration de force des opposants au « mariage gay ». A Paris, on compte entre 70.000 et 200.000 manifestants, à Lyon entre 22.000 et 27.000 personnes, à Bordeaux, 6.000 personnes ont défilé, tandis qu’à Toulouse, la police a du disperser une petite contre-manif de partisans du mariage gay très hostiles et très déterminés à empêcher les opposants à leur union de pouvoir exprimer leur opposition pacifique.

Lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.