Quand l’AFP fait passer les opposants au mariage homo pour des intégristes

Opposition au mariage homosexuelDivine surprise ! il n’y a pas qu’au sujet de Notre-Dame des Landes que l’Agence France presse – agence de presse au service du gouvernement – sème des inexactitudes en chapelet Au sujet de la manifestation qui a réuni dimanche des catholiques opposés au mariage gay, l’AFP se prend royalement les pieds dans le tapis, enfin dans la soutane. Pas de chance pour l’AFP, on y était, à Paris.

La manifestation de dimanche était organisée à l’appel de Civitas et de Riposte Catholique, deux organisations de catholiques engagés pour la défense de leur foi et de leurs valeurs et qui n’entendent pas se faire dicter leur conduite par le milieu des intellos parisiens, fusse-t-il, comme Frigide Barjot, animé des meilleures intentions du monde. Le ton était donné, si la manifestation de samedi était multiculturelle et décalée, celle de dimanche, c’était du catholique pur beurre.

Il se trouve qu’en marge de la manifestation, la journaliste féministe et pro-mariage homosexuel Caroline Fourest, qui, on ne sait pourquoi – et qui l’a demandé ? – est venue voir les catholiques affublée d’un bonnet sur la tête, a été reconnue, son bonnet a été arraché, et elle a été expulsée des rangs de la manifestation quelque peu violemment. La dame étant lesbienne, anti-extrême-droite et accessoirement  journaliste – notamment au Monde avant le 16 juillet 2012, elle faisait une cible parfaite pour démontrer ô combien les opposants au mariage homosexuel sont intégristes, ô combien les catholiques ne sont pas à terre et sont dangereux. La dépêche  s’efforce donc de présenter les opposants comme des réacs, des nationalistes et des curés. Un député a même réclamé la dissolution de Civitas. Après tout, pour ces « élus de la Ripouxblique » s’il s’agit de catholiques, on peut bien suspendre les libertés comme on le fait à l’égard des paysans Bretons de Notre-Dame des Landes.

Lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.