Numérisation : une méconnaissance du fonds patrimonial de Bretagne

Fonds numérique de bretagneAu cours du mois d’avril dernier, Livre et Lecture en Bretagne a réalisé une enquête portant sur les fonds numérisés, ou qui pourraient l’être, dans la région. Il s’agissait « de dénombrer et cartographier le patrimoine numérisé, de sensibiliser et de susciter l’intérêt des collectivités pour la numérisation ». Articulée autour de six thèmes, la nature et le volume des collections, le financement, les ressources humaines, les informations techniques, la diffusion et le bilan des numérisations, elle vient d’être rendue publique.

Constatant que les archives départementales sont bien plus avancées dans ce processus de numérisation, débuté en 2000, contre 2005 pour les bibliothèques municipales, le CRL de Bretagne fait état de plusieurs problèmes. Et notamment, souligne Florence Le Pichon, chargée de cette étude, une absence de coopération entre les structures, dont certaines n’ont pas répondu à l’étude. Un comportement qui renforce « la méconnaissance des fonds patrimoniaux ».

Les manques sont d’ailleurs multiples : « Nous recompterons plusieurs cas de figure. Par exemple, la méconnaissance technique, ou encore, sur les questions de droit d’auteur. Certains fonds ont ainsi été numérisés sans avoir les droits pour le faire. S’il est évident que cela tient à une mauvaise information des personnels, il nous faut intervenir pour sensibiliser les établissements », souligne Florence Le Pichon.

Lire la suite de l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.