Les égorgés de Saint-Germain-sur-Moine…

Les égorgés de Saint-Germain-sur-Moine…
Les égorgés de Saint-Germain-sur-Moine…

S’il est facile de résumer le génocide vendéen aux villages des Lucs, de Chanzeaux et de la Gaubretière, n’en oublions pas pour autant que c’est tout le territoire qui eu à subir les monstruosités révolutionnaires.

On ne parle pas de Saint-Germain-sur-Moine, tout juste peut-être quelques mots sur Wikipedia où l’on parle de 4 femmes et 6 enfants tués. La vérité est toute autre. Voici le registre découvert par mon épouse il y a quelques jours.

Ce n’est pas seulement le 22 mars 1794 qu’il y eut des massacres comme nous allons le voir ci-dessous.

Noms de ceux qui ont été surpris et égorgés par l’armée républicaine le Cinq février (sic) :

Jeanne MENEUX, âgée anviron dix huit ans, fille de défunt René MENEUX et de Jeanne BOISSINOT

Joseph MANY, âgé de cinquante huit ans, charpentier, époux de Jeanne GOILOT

André MERAND, closier, âgé de cinquante ans, époux de Jeanne BAUDRY

René MARCIAL, marchand cabaretier, âgé de quarante quatre ans, époux de marie ARIAIL

René BOIZI, voiturier à St Gille, âgé d’anviron quarante trois ans, époux de Marie RIPOCHE

Pierre RACINEUX, laboureur à la Roulière, âgé d’anviron soixante sept ans, veuf de Renée BOISDRON

Joseph BOPY, sabotier au Boshardy, âgé de quarante ans, époux de Renée DAVID

Jean FLEURIE, closier, au Boshardy, âgé d’anviron cinquante huit ans, époux de Perrine BLANVILAIN

Pierre BARRÉ, voiturier à St Gille, âgé d’anviron trente quatre ans, époux d’Anne POHEN

Jean BRAUD, closier à la Mocatrie, âgé d’anviron quarante cinq ans, époux de Marie DURAND

Pierre CHOLET, maréchal à St Gilles, âgé d’anviron soixante ans, époux de Marie CHAUVEAU

Marie CHAUVEAU, âgée d’anviron soixante deux ans, épouse du dit CHOLET cydessu

Marie CHOLET, fille de Pierre CHOLET et de Marie CHAUVEAU cydessu

Témoins : Michel Merand et Julien Raffeneau – Signer : Denis, Maire

Le 22 mars 1794 – Furent surpris et égorgé par les armées républicaines, les dénomés cy-après (sic) : 

René GACHET, « Labn » à la Vannerie, âgé d’environ quatre vingt ans, veuf de Jeanne RIPOCHE

Marie CHUPIN veuve de Julien Raffegeau, âgée d’anviron cinquante huit ans

Jeanne RAFFEGEAU, fille de Julien Raffegeau et de Marie Chupin cydessu

Agathe RAFFEGEAU, femme de Jean CHAUVEAU, meunier, âgée de trente trois ans

Jean CHAUVEAU, fils de Jean Chauveau et Agathe Raffegeau, âgé de six ans

Julien CHAUVEAU, fils de Jean Chauveau et Agathe Raffegeau, âgé de trois ans

Louise BOISDRON, femme de François Chauveau, farinier au moulin de la Fois (Foye), âgé de soixante ans

Michelle GABORIAU, femme de Julien Chauveau, farinier à la Fois (Foye), âgée de trente quatre ans

Marie CHAUVEAU, fille de Julien Chauveau et de Michelle Gaboriau, âgée de sept ans

François CHAUVEAU, fils de Julien Chauveau et de Michelle Gaboriau, âgé de cinq ans

Jeanne CHAUVEAU, fille de Julien Chauveau et de Michelle Gaboriau, âgée de deux ans

Lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.