Le mausolée de Cadoudal sera restauré en 2013

Mausolee de CadoudalL’affaissement des terrasses qui l’entourent rend urgente la restauration du mausolée de Cadoudal. D’un coût estimé à 150.000 euros, les travaux seront engagés l’année prochaine.

Le projet d’un monument dédié à la mémoire de Georges Cadoudal fut lancé en 1823, à Kerléano, village natal du général chouan, à l’emplacement d’une ancienne chapelle. Entamés au début de l’année 1825, les travaux se prolongèrent pendant cinq ans en raison de difficultés de financement qui l’interrompirent à plusieurs reprises. Le comte de Chazelles, préfet du Morbihan, se démena auprès des maires, des ministres, des familles d’anciens Chouans, afin de récolter suffisamment de fonds pour en mener à bien la construction.

L’édifice fut menacé de démolition en 1830, au lendemain de la révolution de Juillet, par le nouveau gouvernement hostile aux monuments « propices à perpétuer le souvenir des discordes civiles ». La dépouille de Georges n’y reposait pourtant pas encore. Rapatriée de Paris à Auray, elle fut cachée quelque temps par crainte d’une profanation. Il faudra attendre 1853 pour que les restes du héros chouan soient enfin déposés dans ce mausolée, et 1982 pour que celui-ci soit classé monument historique.

Lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.