Moulins de Vendée – Le Moulin de l’Ébaupin

Moulins de Vendée – Le Moulin de l’ÉbaupinPerché sur les bords du lac de Grand-Lieu, le Moulin de l’Ébaupin est un édifice unique en son genre, une simple tour transformée en Mémorial des Guerres de Vendée.

Érigé au XVIIe siècle à la sortie du bourg en direction de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, le Moulin de l’Ébaupin appartenait jadis à la famille Billot. Celle-ci paya un lourd tribut à la Révolution, comme le monument en porte le souvenir. Deux frères, Jean-Marie et Simon Billot, ont en effet été fusillés le 13 avril 1793, à la porte de ce moulin, comme le rappelle la plaque fixée sur le socle de la croix élevée le long du mur en 1954, lors de la restauration des lieux engagée par le Souvenir Vendéen. Six autres membres de la famille, dont deux enfants en bas âge, périront également de la main des Bleus, comme de nombreux autres habitants de la paroisse.

272 noms de victimes de la Révolution sont ainsi égrenés sur plusieurs plaques de marbre scellées à l’intérieur du moulin, au-dessus d’un petit autel qu’éclaire un vitrail frappé du cœur vendéen. On trouve également ce symbole sur la porte d’entrée et sur la croix de pierre.

A  droite en entrant, une autre plaque de marbre mentionne les noms de deux fils de Jean-Marie Billot : Mathurin Donatien (1764-1840), prêtre originaire de l’Ébaupin, confesseur de la foi insermenté au Pays de Retz de 1791 à 1800 ; et Pierre, tué à 25 ans par les Mayençais au combat de La Limouzinière, le 13 septembre 1793.

Source et suite de l’article

Une réflexion sur “Moulins de Vendée – Le Moulin de l’Ébaupin

  • 14 novembre 2013 à 21 h 55 min
    Permalien

    Très émouvant ! J’ai des aïeux qui ont vécu là-bas à cette époque : les Gadais et les Bourmaud. Leurs noms figurent-ils dans la liste ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.