La Cour des Comptes s’inquiète de l’état des phares

Phares et balises en détresseLa France compte 120 phares, et même 250 en comptant les feux et maisons-phares. Depuis le début des années 2000, ils ont été automatisés et les gardiens qui se chargeaient de  leur entretien sont partis.

Le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie a confié la valorisation des phares français au Conservatoire du littoral voire à certaines collectivités. Mais la Cour des Comptes constate une dégradation de leur état. Elle demande donc au ministère de modifier le cadre juridique et de donner des moyens financiers au Conservatoire du Littoral pour lui permettre de remplir correctement sa mission.

La Cour des Comptes souligne que ce patrimoine culturel a un vrai potentiel de valorisation, notamment touristique. A condition, bien sûr, de s’en donner les moyens.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.