Notre-Dame-des-Landes : une pub de trop à 300 000 euros

Campagne publicitaire pour l'Aéroport Grand OuestLes collectivités soutenant la construction de l’aéroport du Grand-Ouest par Vinci à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) d’ici 2017 veulent redorer leur blason. Pour reprendre le dessus, en matière de communication, sur les militants anti-aéroport qui manifestent depuis des mois, elles ont déployé ce lundi une campagne de publicité qui vante les mérites de son projet. Cette campagne est relayée en autre par Ouest France ce matin avec au mois une page et demie du quotidien consacrée à cette publicité.

La campagne se déroule du 18 au 28 février en Pays de La Loire et Bretagne et notamment dans les villes de Nantes, Rennes, Angers, Saint-Nazaire, La Baule, les départements de Loire-Atlantique, du Maine et Loire, de Mayenne, de Vendée, de l’Ile et Vilaine et du Morbihan.Le plan médias, objet d’une négociation collective, s’élève à 300 000 € répartis entre les collectivités. Il se décline dans les espaces publicitaires des gares de Nantes, Angers, Rennes, des centres commerciaux de Nantes (Atlantis et Beaulieu) et Rennes (Colombia), ainsi que dans la presse quotidienne régionale (Ouest-France, Presse Océan et Courrier de l’Ouest, 20 minutes Nantes et Rennes) et la presse hebdomadaire régionale (L’Hebdo de Sèvre et Maine, Le courrier du Pays de Retz, L’Echo de la Presqu’île et L’Eclaireur). Des spots radio seront également diffusés sur les antennes de FBLO, Chérie FM, NRJ, RTL2, Hit West et Virgin radio 85.Ouverture d’un blog : leblogdelaeroportdugrandouest.eu

Suite de l’article

2 réflexions sur “Notre-Dame-des-Landes : une pub de trop à 300 000 euros

  • 2 mars 2013 à 16 h 02 min
    Permalien

    Je viens de jeter un œil au blog en question (leblogdelaeroportdugrandouest.eu). On ne peut pas y écrire de commentaires. C’est contraire au principe d’un blog, mais ça permet d’empêcher toute expression du bon sens contre cette œuvre de propagande.

    J’ai également regardé la page facebook associée à ce blog. Il n’y a plus rien depuis octobre 2011. L’administrateur a disparu ? Il en a eu marre des commentaires hostiles ? Depuis l’ouverture de cette page, fin 2009, il n’y a eu que 451 « J’aime ». C’est minable au regard des moyens gigantesques dont disposent les promoteurs de ce projet délirant !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.