Réfection à venir du four à pain de Peslan à Guenrouët

Le hameau de Peslan, situé sur la croupe d’une colline non-loin du bourg de Saint-Omer de Blain, possède deux fours à pain. Un en haut du hameau, en allant vers Notre-Dame de Grâce, et l’autre au bas, précédé d’une grande pièce de boulanger. Les deux font du pain une fois par an pour la fête du Pain de Saint-Omer, et sont donc régulièrement entretenus et préchauffés. Le four du bas, construit entre 1900 et 1940, accuse son âge et nécessite des travaux.Il sera rénové par l’ASPA (Association de Sauvegarde du Patrimoine Audomarois) et le maçon qui vient de rénover le four à pain de la Mazonnais, nous confie son président André Hupin. Les travaux devraient commencer dans la seconde moitié d’avril et durer quinze jours. Du fait des importants délais de séchage, ce four ne fonctionnera pas pour la fête du Pain d’août 2013.

Le budget est pour l’heure inconnu. La commune de Guenrouët paie les matériaux, pour près de 2.500 €, dont les briques, qui viendront de la briqueterie Corbet à Tillières (49). L’association va salarier le maçon et « nous ferons la main d’œuvre », explique André Hupin. Ces dernières années, l’ASPA a rénové ou aidé à rénover plusieurs fours sur Saint-Omer de Blain (Barel, la Rouaudais), en entretient d’autres (la Haumée, Peslan) et en a fait un ex-nihilo sur le site du Bois Niel à la sortie du bourg, direction Blain. L’association a aussi étendu son œuvre restauratrice aux nombreuses croix de la commune, ainsi que, dernièrement, aux fontaines sur le bord du Canal de Nantes à Brest.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.