Le Prix littéraire de langue bretonne à Vannes

Pour la troisième fois consécutive, il sera attribué un prix littéraire à une oeuvre en langue bretonne lors du Salon du livre de Vannes, entre le 21 et le 23 juin 2013.

image2À l’évidence, une littérature n’est pas jugée selon la langue utilisée, mais selon l’usage que l’on en fait pour susciter les émotions les plus variées chez le lecteur, comme la stupeur ou l’angoisse ; en l’amenant à partager, au fil des pages, le destin des différents personnages.

Les écrivains bretons sont réputés pour leur inspiration et habitués à rédiger des écrits tour à tour émouvants et réconfortants. Cette année, plus que jamais, les lecteurs auront leur «gwalc’h» d’émotions.

Pour le prix littéraire de l’année 2013, six ouvrages ont été retenus, en voici la liste :

Armorica Breizh de Ar Vro Bagan des éditions Skol Vreizh

Ar gouvidi de Kristian Brisson des éditions Mouladurioù Hor yezh

Dre odeoù ar faltazi des Korriganed Gwened des éditions Aber

Alje 57 de Pierre Emmanuel Marais des éditions Al Liamm

Boned glas ar Pagan de Goulc’han Kervella des éditions Al Liamm

An avel en ho plev de Monika Piarden des éditions Al Liamm

Qui obtiendra le prix cette fois-ci ?

Le lauréat sera proclamé le 22 juin dans les jardins des remparts de Vannes

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.