Gay pride dans le calme à Nantes ; les nationalistes ont protégé la Cathédrale

Hier avait lieu la marche des fiertés à Nantes. Une foule assez clairsemée – majoritairement composée des LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) ainsi que de jeunes se trémoussant sur des musiques techno-bêtifiantes – a parcouru les rues nantaises. Estimée à 5000 personnes par Ouest-France et à 2000 par la police, la manifestation a rassemblé tout au plus 3500 personnes, le cortège étant ça et là parsemé de larges trous.

Gay pride au Bouffay

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.