Lettre de « Vannes à Tribord » adressée au SG de l’ONU

Lettre ouverte au SG de l’ONU

Vincent Salette lui demande l’application en France de

la Déclaration Universelle des droits de l’homme

En parallèle à la manifestation de ce vendredi à Vannes (200 personnes), en soutien au premier prisonnier politique du quinquennat de François Hollande, Vincent Salette, Président du parti politique vannetais « Vannes à Tribord« , et ancien candidat aux élections cantonales et législatives à Vannes, publie une lettre ouverte au Secrétaire Général de l’ONU pour l’alerter sur les répressions politiques en France contre les manifestants opposés au mariage gay.

Vannes, vendredi 21 juin 2013,

Monsieur Ban Ki-moon, Secrétaire Général de l’ONU,

depuis la fin de l’année 2012, la France est préoccupée par un sujet majeur de société : l’ouverture du mariage aux couples homosexuels. A l’instigation du Président de la République française, le gouvernement français a présenté aux deux assemblées parlementaires françaises un projet de loi qui a ensuite été voté et promulgué.

Durant toute cette période, une grande partie des Français, de tous horizons et de toutes régions ont demandé un débat national, ont demandé un référendum, et ont manifesté de nombreuses fois, en si grand nombre que ces rassemblements sont parmi les plus importants de l’histoire nationale depuis ceux de la libération de la France au sortir de la seconde guerre mondiale.

Source et suite de l’article

Nicolas, prisonnier politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.