Témoignage de David, arrêté par la police pour avoir crié « Hollande dictateur »

« 10h15 : passage de François Hollande sur les Champs Elysées, visage dur. Il s’est déjà fait siffler par tout le haut des Champs Elysées. Je grimpe sur la barrière pour que le cri porte plus. « Hollande dictateur ! »

Les policiers devant notre groupe passent une foule d’informations à la radio. Ça y’est, ils reviennent avec des caméras. J’entends : « c’est lui ! Là, au milieu du groupe de jeunes. Vous les avez tous filmés ? » 

A ce moment là, je sais que je suis repéré par la police politique.

S’écoulent quelques instants précieux que l’on met à profit en mettant en ligne nos vidéos : nous avons l’habitude que la police saisisse illégalement les téléphones et en efface les contenus…

C’est le moment où précisément un molosse en casquette arrive derrière nous.

« Veuillez nous suivre pour un contrôle d’identité  »
« Pardon, vous devez préciser le motif »
« Pas de motif »
« Vous ne donnez pas de motif? »
« Oui, vous devez nous suivre, c’est une vérification »
« Pardon, je precise que je ne résiste pas, mais je vous affirme que vous réalisez une arrestation illégale ! »

Pendant ce temps évidemment je filme. Ce qui est évidemment un crime aux yeux du bouledogue.

La mention d’illégalité de son action lui étant insupportable, il me saisit, et me fait une clé de bras pendant que son acolyte m’empoigne… Bientôt ils sont trois à s’escrimer sur ma main gauche qui tient le portable, toujours en train de filmer. Hors de question que je l’abandonne. Spontanément, une vingtaine de jeunes présent crient « police politique ! »

Source et suite de l’article

[youtube]http://youtu.be/MTZwNLzikyk[/youtube]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.