Carnac : Exposition sur l’Art Populaire Breton du Pays Vannetais

CARNAC. EXPOSITION SUR L'ART POPULAIRE BRETON DU PAYS VANNETAISUne exposition assez exceptionnelle sur l’art populaire breton se déroule depuis le 22 juillet et jusqu’au 23 septembre à Carnac (Bretagne sud), cité plus connue par ailleurs pour ses alignements de mégalithes, son musée de la préhistoire, ses plages et sa thalasso.

En quoi est-ce exceptionnel ?

Le lieu tout d’abord. Il s’agit de la Maison du Patrimoine, une ancienne demeure en pierres apparentes offrant 210 m² d’exposition sur trois niveaux. L’équivalent nécessite d’aller sur La Baule (200 m² d’exposition) ou au château des Rohan à Josselin. Cette maison appartient encore à la famille Le Rouzic, descendante de Zacharie Le Rouzic (1864-1939), collectionneur notoire, archéologue et préhistorien à qui le musée de la préhistoire local doit son importance.

Le thème ensuite, qui concerne l’art populaire du vannetais bretonnant des XVIIIème et XIXème siècles. Vous n’en trouverez pas l’équivalent dans les musées bretons, qui possèdent certes des objets de cette époque et du Vannetais, mais ne les mettent pas autant en valeur, quand ces objets ne sont pas dans les réserves, faute de place pour les présenter au public. En outre, Quimper met plus en valeur le patrimoine de Cornouaille, Rennes celui de Haute Bretagne, Nantes et Saint-Brieuc suivant cette même logique. Curieusement, Vannes n’a pas de musée présentant de telles collections, ce qui fait qu’au final les gens ne connaissent même plus ce pan d’histoire de leur région. Quant aux écomusées, les objets présentés sont souvent des outils du monde agricole des XIXème-XXème siècles. Ici, l’exposition ne présente pas d’objets, à un ou deux exemples près, postérieurs à la guerre de 1914.

Ces objets sont issus de la vie quotidienne et proviennent de collections privées. On a peu de chance de les trouver réunis ainsi à nouveau prochainement.

Source et suite de l’article

Certains objets de cette exposition sont d’inspiration royaliste : n’hésitez pas à la visiter !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre information