« L’Empreinte de la Guerre de Vendée », colloque à l’Historial de la Vendée les 24-25 octobre 2013

Le soulèvement vendéen de 1793, il y a deux cent vingt ans cette année, a déjà fait l’objet de divers colloques organisés par le Centre vendéen de recherches historiques. Outre celui d’avril 1993, « La Vendée dans l’Histoire » – qui peut être considéré comme fondateur, puisqu’il a suscité l’idée de créer le CVRH – plusieurs autres ont permis d’analyser en profondeur les conséquences de ce mouvement d’essence populaire dans l’histoire et la sociologie vendéennes.

Guerre de Vendee
Il a paru aujourd’hui intéressant de montrer la façon dont ce soulèvement a frappé les imaginations et les sensibilités – et continue à la faire plus de deux siècles après – dans les domaines les plus divers, littérature, spectacles, œuvres d’art, chanson populaire… De montrer également comment cet événement dramatique ressurgit régulièrement dans la mémoire collective, qu’il s’agisse de commémorations officielles ou de découvertes scientifiques : l’écho médiatique entourant les travaux archéologiques issus des charniers du Mans en est une démonstration frappante.

C’est la raison pour laquelle a été lancé cette idée d’un colloque consacré à cette approche, « L’Empreinte de la Guerre de Vendée ». Durant deux journées, divers spécialistes examineront les traces laissées par l’insurrection de 1793 et le martyre de 1794 dans d’autres secteurs que la recherche historique proprement dite.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.